La pyramide de Maslow, La hiérarchie des besoins

La pyramide de Maslow
La pyramide de Maslow

Présentation

C’est en 1970, dans la deuxième édition de son ouvrage « Motivation and Personality », qu’apparaît l’exposé le plus complet de sa théorie de la motivation : la hiérarchie des besoins. Recherchant ce qui se cache derrière ces motivations, il met au jour cinq (groupes de) besoins fondamentaux : les besoins physiologiques, les besoins de sécurité, les besoins d’appartenance et d’amour, les besoins d’estime et le besoin d’accomplissement de soi.

Cette taxinomie des besoins est, selon Maslow, universelle. En effet, le caractère particulier d’une motivation a pour origine les nombreux déterminismes tels que la culture, le milieu social ou l’éducation. Ainsi, une personne peut satisfaire son estime en étant reconnue comme un bon chasseur par ses pairs et une autre en possédant du pouvoir. En conclusion, derrière chaque motivation ou chaque objet de désir se cache un besoin fondamental.

Maslow découvrit par la suite que les besoins s’inscrivaient dans le cadre d’une hiérarchie. Tous les besoins sont continuellement présents, mais certains se font plus sentir que d’autres à un moment donné. Par exemple, une personne démunie de tout est capable de mettre en péril sa vie pour se nourrir (dans ce cas, on observe que les besoins physiologiques ont plus d’importance que les besoins de sécurité). Autre exemple : le bizutage (les besoins d’estime ne se font pas sentir avant que les besoins d’appartenance ne soient relativement satisfaits).

En conclusion, lorsqu’un groupe de besoins est satisfait un autre va progressivement prendre la place selon l’ordre hiérarchique suivant :

  1. besoins physiologiques,
  2. besoins de sécurité ,
  3. besoins d’appartenance et d’amour,
  4. besoins d’estime,
  5. besoin d’accomplissement de soi.

Remarque : lorsqu’un besoin précédent n’est plus satisfait, il redevient prioritaire.

1 – Les besoins physiologiques

Premièrement il y a des besoins physiologiques, tels que le besoin de respirer, de manger, de boire ou de dormir. Dès que nous en avons assez et que nous nous sentons éveillés et que nos ventres sont pleins, nous sommes motivés par la prochaine chose.

Les besoins physiologiques sont des besoins directement liés à la survie de l’individu ou de l’espèce.

Ce sont typiquement des besoins concrets (manger, boire, se vêtir, se reproduire, dormir…).

A priori ces besoins sont satisfaits pour la majorité d’entre nous, toutefois nous ne portons pas sur ces besoins la même appréciation. Cette différence d’appréciation peut engendrer une situation qui sera jugée non satisfaisante pour la personne et à son tour le besoin à satisfaire fera naître une motivation pour la personne.

2 – Les besoins de sécurité

Les besoins de sécurité proviennent de l’aspiration de chacun d’entre nous à être protégé physiquement et moralement. Ce sont des besoins complexes dans la mesure où ils recouvrent une part objective – notre sécurité et celle de notre famille – et une part subjective liée à nos craintes, nos peurs et nos anticipations qu’elles soient rationnelles ou non.

Maintenant, nous voulons la sécurité. Nous essayons de gagner de l’argent, de constituer des ressources et de chercher un abri qui nous protège contre les dangers. Une fois que nous sommes satisfaits et que nous nous sentons en sécurité, nous avons le temps de réfléchir à ce que nous voulons ensuite.

  • sécurité d’un abri (logement, maison)
  • sécurité des revenus et des ressources
  • sécurité physique contre la violence, délinquance, agressions …
  • sécurité morale et psychologique
  • sécurité et stabilité familiale ou, du moins, affective
  • sécurité médicale/sociale et de santé

3 – Les besoins d’appartenance

À la troisième étape, nous cherchons l’amour et l’appartenance. Nous désirons être proches de la famille et des amis, appartenir à une communité ou rejoindre un groupe. Mais dès que nous nous sentons complètement intégrés dans un groupe, nous souhaitons déjà nous démarquer un peu des autres.

Les besoins d’appartenance correspondant à aux besoins d’amour et de relation des personnes :

  • besoin d’aimer et d’être aimé (affection)
  • avoir des relation intimes avec un conjoint (former un couple)
  • avoir des amis
  • faire partie intégrante d’un groupe cohésif
  • se sentir accepté
  • ne pas se sentir seul ou rejeté

Ce sont les besoins d’appartenance à un groupe qu’il soit social, relationnel ou statutaire. Le premier groupe d’appartenance d’une personne est la famille.

Les besoins sociaux sont les besoins d’intégration à un groupe. Chaque personne peut appartenir à plusieurs groupes identifiés.

4 – Les besoins d’estime

À la quatrième étape, nous recherchons l’estime, la confiance en soi et le respect de nos pairs. Nous voulons devenir quelqu’un. Si nous avons de l’argent, nous achetons une montre de marque. Si nous avons un cerveau, nous écrivons ou pensons ou travaillons beaucoup. La motivation d’accomplir quelque chose et de rivaliser est maintenant au plus haut. Les étudiants, les sportifs et les inventeurs y excellent. Neil Armstrong a même marché sur la lune.

Les besoins d’estime correspondent aux besoins de considération, de réputation et de reconnaissance, de gloire … de ce qu’on est par les autres ou par un groupe d’appartenance. La mesure de l’estime peut aussi être liée aux gratifications accordées à la personne.

C’est aussi le besoin de respect de soi-même et de confiance en soi.

5 – Les besoins d’auto-accomplissement

C’est seulement si nous respirons, buvons, mangeons et dormons suffisamment et que nous nous sentons en sécurité et faisons partie d’un groupe spécific, que nous pouvons alors atteindre le niveau cinq: l’auto-accomplissement. Maintenant, nous pouvons nous détendre, être créatifs, accepter les faits tel qu’ils sont, être philantrope ou faire ce qui nous plaît. Plus de pression, à moins bien sûr qu’il y ait des problèmes à régler dans les besoins précédents.

Le besoin d’auto-accomplissement correspond au besoin de se réaliser, d’exploiter et de mettre en valeur son potentiel personnel dans tous les domaines de la vie.

Ce besoin peut prendre des formes différentes selon les individus.

Pour certains ce sera le besoin d’étudier, d’en apprendre toujours plus, de développer ses compétences et ses connaissances personnelles ;pour d’autres ce sera le besoin de créer, d’inventer, de faire ; pour d’autres ce sera la création d’une vie intérieur…

C’est aussi le sentiment qu’à une personne de faire quelque chose de sa vie.

Un modèle à relativiser

La pyramide de Maslow est l’une des théories de motivation les plus enseignées, notamment en management. Cependant, la classification des besoins de manière hiérarchique, qui impose de satisfaire un besoin avant d’atteindre le suivant n’est aujourd’hui plus considérée comme valable, un individu pouvant, suivant son caractère, être plus sensible à un besoin particulier, indépendamment de la satisfaction ou non des besoins inférieurs

Si vous êtes un leader et croyez en la théorie alors utilisez-la. Assurez-vous d’abord que tout le monde ait bien mangé. Ensuite, faites-les se sentir en sécurité et aidez-les à appartenir à un groupe. Une fois que leur besoin d’appartenance est satisfait, ils seront prêts à se démarquer et à exceller.

3 commentaires

  • Maslow souligne ainsi le fait qu’un individu a des besoins primaires matériels mais aussi des aspirations secondaires immatérielles, sources de satisfaction et motivation bien plus grande si les besoins de base (rémunération, hygiène et sécurité…) sont assouvis : avec cette pyramide, Maslow démontre les limites du cadre financier, car l’argent peut satisfaire les besoins physiologiques ou les besoins de sécurité mais pas ceux au sommet de la pyramide liés à l’estime de soi ou de l’accomplissement personnel : “ Conditions de travail et satisfaction au travail “

    Répondre
  • Vous avez vu juste. Un bon manger doit pouvoir connaître cette pyramide pour éviter des exclusions, des frustrations au sein de son équipe de travail.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *