L’Action de formation conventionnée (AFC)

  1. Comment bénéficier de l’Action de Formation Conventionnée (AFC) ?
  2. Quelles sont les actions de formation ?
  3. Quel est le montant de l’aide ?
  4. Quelle est votre rémunération pendant la formation ?
  5. Où se renseigner ?

L’Action de formation conventionnée (AFC) s’adresse aux demandeurs d’emploi, et plus particulièrement, si vous avez un faible niveau de qualification ou si vous souhaitez engager une reconversion professionnelle. C’est un dispositif qui permet de bénéficier d’une formation en lien avec les exigences du marché du travail.

Pôle emploi achète régulièrement des places de formations dans différents organismes de formation. Il s’agit d’actions conventionnées par Pôle emploi. Renseignez-vous auprès de votre conseiller référent pour savoir si des places financées sont prévues dans votre domaine.

Comment bénéficier de l’Action de Formation Conventionnée (AFC) ?

Pour bénéficier de ce dispositif d’action de formation conventionnée, vous devez être demandeur d’emploi inscrit à pôle emploi, indemnisé ou non. Ensuite, il faut vous rapprocher de votre conseiller Pôle Emploi. A partir de vos connaissances et compétences, il cernera vos besoins en formation. L’objectif étant de répondre aux exigences du marché du travail pour un retour rapide vers l’emploi.

Quelles sont les actions de formation ?

Les actions de formation sélectionnées et financées par Pôle emploi sont destinées à renforcer les compétences professionnelles des demandeurs d’emploi pour répondre à des besoins de qualification ciblés au niveau territorial, notamment dans des secteurs d’activités où la demande d’emploi est insuffisante (métiers en tension). La formation suivie doit vous permettre un retour vers l’emploi. Elle aura pour objectif de vous aider à vous adapter au marché de l’emploi ou accomplir votre reconversion professionnelle.

Dans le premier cas, la formation vous apportera une nouvelle habilitation (permis de conduire spécifique, apprentissage d’une langue, etc.). Dans le second cas, elle vous conduira à obtenir un diplôme ou une qualification indispensable pour accéder au métier visé.

L’action de formation peut être :

  • individuelle : elle vise alors à adapter un contenu de formation aux besoins spécifiques d’un demandeur d’emploi ayant repéré une ou plusieurs offres d’emploi requérant un complément de qualification. Elle peut également être mobilisée à destination des bénéficiaires d’un contrat de sécurisation professionnelle pour répondre à un besoin spécifique de formation non couvert par d’autres financements. Elle peut aussi permettre à un demandeur d’emploi engagé dans une validation des acquis de l’expérience (VAE) et ayant obtenu une validation partielle de ses acquis, d’acquérir la totalité de la certification recherchée ;
  • collective: pour satisfaire des besoins en qualification non couverts par les dispositifs de formation existants.

Quel est le montant de l’aide ?


Pôle emploi finance le coût total de fonctionnement de l’action de formation. Aucune participation financière ne peut vous être demandée. L’organisme de formation ne doit pas vous demander des frais d’inscription ou de dossier.

Pôle emploi finance cette formation en versant à l’organisme de formation le montant de l’aide (montant qui est fixé dans la convention signée entre Pôle emploi et l’organisme de formation). L’aide moyenne par bénéficiaire est de 3 000 euros TTC pour une durée moyenne de 600 heures de formation. L’aide attribuée au bénéficiaire dépend du coût de la formation et de sa réelle nécessité.

Quelle est votre rémunération pendant la formation ?

Pendant la formation conventionnée Pôle emploi, vous avez le statut de stagiaire de la formation professionnelle, et vous percevez soit :

  • l’allocation d’aide au retour à l’emploi-formation (Aref) si, au jour de l’entrée en stage, vous étiez bénéficiaire de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) ;
  • la rémunération formation de Pôle emploi (RFPE), équivalente au montant de la rémunération des stagiaires du régime public (RSP), dans le cas contraire.

Ces deux rémunérations de stage sont versées par Pôle emploi.

Les frais de transport, restauration, hébergement peuvent partiellement être pris en charge dans le cadre de l’aide à la mobilité.

Où se renseigner ?

Vous pouvez obtenir plus de renseignement directement à Pôle emploi auprès de votre conseiller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *